Jeu Video : WARFRAME

bandeau warframe

Vous êtes un Tenno, créature guerrière humanoïde, peut-être même humaine, abandonnée comme tant des vôtres dans les ruines d’une Ancienne Guerre qui s’est portée jusqu’aux confins de la galaxie.

Inconscient dans votre chambre cryogénique, vous ressentez soudain l’appel du Lotus, être mystérieux qui vous convoque vous et vos frères à reprendre vie, à combattre de nouveau à travers les étoiles.

Mais vous n’êtes pas prêt. Faible, désarmé, comateux, vous êtes une cible de choix pour les ennemis qui rôdent.

Laissez le Lotus vous guider jusqu’à un endroit sûr, laissez-la (car c’est une dame) vous réapprendre à être fort et à vous équiper d’une des fameuses armures qui ont jadis fait votre puissance : les warframes. Alors seulement vous sèmerez la mort dans les rangs d’ennemis corrompus qui hantent l’espace.

 » Venez, Tenno, vous devez rejoindre la guerre. « 

Photo-4
Le Lotus, c’est elle qui donne les ordres.

Voilà grosso modo l’ambiance dans cet espèce de action/RPG/shoot/farming/online game créé par Digital Extremes, un studio connu tout particulièrement pour avoir travaillé sur la série Unreal (rien que ça). Le jeu est sortit en Mars 2013, et c’est un free-to-play (pour de vrai) dont le background fait suite à Dark Sector, sortit en 2008. Il est disponible sur PC, XBox One et PS4, malheureusement sans être inter-plateformes. En plus il est carrément beau (suivant votre config’ bien sûr). J’y joue régulièrement depuis plusieurs semaines (mois ?) et j’ai vraiment accroché.

Sortant d’un ArcheAge chronophage et pas stable du tout, j’étais à la recherche d’un jeu MMO plus léger mais ayant quand même une profondeur capable de m’accrocher. Je crois l’avoir trouvé !

– Ok, mais ça se joue comment ?

Le jeu se télécharge gratuitement sur le site officiel et est jouable dès la création de compte terminée.

Les premières missions servent de tutoriel pour les mouvements et les attaques de base. Elles vous plongent aussi dans l’univers du jeu et vous permettent de choisir vos premiers équipements. La vue est à la troisième personne, les commandes et mécanismes sont classiques : début de mission > poutrage d’ennemis > réalisation de l’objectif > rejoindre la sortie pour valider la mission et retour au vaisseau. Le vaisseau (nommé Liset) tient lieu de QG pour votre personnage. C’est là que sera stocké son arsenal et que se trouvent les différents machines nécessaires à la progression (j’y reviens plus tard). C’est également du vaisseau que se lancent toutes les missions.

Côté armement, il y a en premier lieu la warframe (armure). Sachez que vous ne verrez jamais votre personnage sans armure, au point que certains joueurs oublient que le personnage n’est PAS l’armure. Viennent ensuite l’arme principale (fusil d’assaut par exemple), l’arme secondaire (pistolet en général), et enfin l’arme de mêlée (du genre épée). Tout ça peut être complété par un « pet » (animal ou robot de compagnie). Bref, du classique.

Là où je trouve le jeu original, c’est dans la progression des level et la prise en puissance.

Voici les planètes sur lesquelles il va falloir se balader... Et surtout se battre.
Voici les planètes sur lesquelles il va falloir se balader et, surtout, se battre.

– Ca pex de partout !

Sur Warframe, il faut bien intégrer un concept : les ennemis tués ne vous rapportent pas d’xp, ils en rapportent seulement à votre équipement. Chaque équipement (warframe, arme principale, secondaire, mêlée, pet, arme du pet) possède une marge de progression de 30 level (niveaux). Et c’est via la progression dans ces level que votre personnage (votre compte de jeu en fait) montera lui-même dans ses propres level (appelés rang ou rank).

Un exemple avec des données numériques totalement farfelues : une arme que j’aurais fait progresser jusqu’au niveau 30 fait monter mon compte d’1/3 (un tiers) de rang. Il me faudra donc monter 3 armes jusqu’à leurs niveaux 30 pour que mon compte progresse d’un seul rang.

Et comme chaque équipement ne peux faire monter la barre de rang qu’une seule fois, on comprend vite que pour monter ses rangs, il faut monter un maximum d’équipements à leurs niveaux 30. Et c’est là que commence le farming ! x)

A noter également qu’à chaque passage de rang, une épreuve vous sera imposée pour valider ce passage. Vous n’avez droit qu’à un essai toutes les 24 heures. Mais ça va, c’est facile. 😉 Attention toutefois, un joueur au rang élevé n’est pas forcement un bon joueur, vu qu’il n’est finalement question que de la fréquence d’utilisation des équipements, et non pas de leur optimisation. Il m’est arrivé de croiser des joueurs rang 5 plus balèzes que des rang 10, simplement parce-que là où les rang 10 ont farmé les équipements et les missions, les rang 5 se sont concentrés sur l’optimisation de seulement quelques équipements.

Pour monter haut dans les rangs, il va donc falloir pas mal d’équipements différents… Ben ça tombe bien, parce-qu’il y en a ! ^^

niveau
Armures, armes, compagnon, arme de compagnon… Tout prend du niveau.

– Je vais mettre quoi aujourd’hui ?

L’arsenal de Warframe est vaste. Très vaste. Il y a facilement 50 armes différentes, sans compter les différentes versions (prime, MK1, vandal… qui seront abordées une autre fois). Et non seulement il est vaste, mais en plus il est varié. Arc, arbalète, revolver, fusil d’assaut, gatling, pistolets mitrailleurs, fusil sniper, fusil à pompe, épée, arme énergétique, fouet… J’en oublie. Bref, y’a de quoi faire.

Mais il y a aussi les warframes qui sont nombreuses et variées. Il y en a pour le moment 23, plus ou moins difficiles à obtenir, et toutes différentes. Certaines sont orientées contrôle, d’autre bourinage, d’autres furtivité, d’autres sont polyvalentes… Avec toutes ces possibilités, il devient tout à fait possible de trouver chaussure à son pied en matière de gameplay. Qui plus est, même si certaines armes ou warframes sont un peu au-dessus des autres niveau stats, toutes restent viables grâce au systême d’optimisation du jeu, à base de capacités appelées « mod« .

Voici la plupart des warframes disponibles dans le jeu.
Voici la plupart des warframes disponibles dans le jeu.

– Les mods, le nerf de la guerre.

C'est sous cette forme que vous trouverez les mods lorsqu'ils seront lootés par les ennemis.
C’est sous cette forme que vous trouverez les mods lorsqu’ils seront lootés par les ennemis.

Un mod, c’est une sorte de carte, lootée sur un ennemi ou gagnée et récompense d’une mission, qui octroie une capacité à un équipement (warframe, fusil, arme…). Chaque équipement peuvent généralement se voir attribuer 8 mods. Cependant, les mods ont des prérequis pour être placés, ils requièrent une certaine somme de « capacité », et une arme gagne 1 point de capacité à chaque passage de niveau. Donc sur une arme de niveau 30, on pourra mettre jusqu’à 8 mods, pour une capacité maximale de 30.

Oui, mais pas tout à fait ! Car en plus de tout ça, il existe des emplacement de mods qui permettent à certains mods de voir leur coût en capacité divisé par 2 ! Mais tout ça n’est pas vraiment le sujet ici, j’y reviendrais sans doute dans un prochain article.

Ce qui nous intéresse là, c’est de comprendre l’importance qu’ont les mods. Ils sont le centre névralgique de votre gameplay car ce sont eux qui modifient vos caractéristiques. Certains augmenteront la taille de votre chargeur, d’autres vous offriront une bonus de dégâts, un autre encore augmentera votre vie, un autre votre bouclier… Et ainsi de suite. Il y en a beaucoup de différents, tous les trouver est une rude affaire, et les upgrader aussi. Car oui, les mods ont eux aussi des niveaux (3, 5, 10… ça varie suivant les mods). Et à chaque niveau passé, le bonus offert par le mod augmente. Mais son coût en capacité également.

Voici un mod vu depuis votre arsenal. Notez les 5 points brillants en bas, ils indiquent que ce mod a 5 niveau de développement, et que les 5 sont complets.
Voici un mod vu depuis votre arsenal. Notez les 5 points brillants en bas, ils indiquent que ce mod a 5 niveau de développement, et que les 5 sont complets.

Et sachez d’ores et déjà que les mods sont un vrai gouffre financier pour les nouveaux venus. Ils font dépenser les crédits à la pelle. 😉

– Jeu gratuit pour de vrai ?

Ma réponse sera claire : oui.

Le système monétaire du jeu se base sur 3 monnaies :

– les Crédits, aussi appelés creds ou Cr, ils sont la monnaie de base sur jeu. Ils s’obtiennent en récompense de mission et se trouvent même en loot. C’est une monnaie très utilisée dans le jeu pour tout achat direct avec l’interface du jeu.

– les Platines, aussi appelées plats ou Pl, c’est la seule monnaie qui a un équivalent monétaire (avec nos euros). Il est possible d’acheter un stock de platines via le jeu, contre de l’argent réel. Avec ces platines, vous pourrez acheter de nombreuses armes, des warframes, des bonus et beaucoup d’autres choses. C’est la monnaie qu’utilisent les joueurs entre eux.

– les Ducats quand à eux sont une monnaie anecdotique car elle n’a qu’un seul usage : acheter des objets à un PNJ qui apparaît par période. Les ducats s’obtiennent en échange de parties prime (des loots assez rares, sur ça aussi je reviendrais), mais le taux d’échange est tellement ridicule par rapport aux sommes de ducats demandées lors des achats qu’il faut bien réfléchir avant de craquer.

Il faut savoir que quasiment tout ce qui est achetable via les platines est accessible en jeu via le farm. Alors oui, c’est plus long, parfois beaucoup plus long même… Mais ça reste gratuit. Qui plus est, l’échange entre joueur est très vivace (surtout côté anglophone), il est donc tout à fait courant d’échanger des items rares lootés contre d’autres items, mais surtout contre des platines !!! Et du coup, les quelques objets de la boutique non lootables directement en jeu deviennent accessibles. Gratuitement.

Le Marché, accessible directement depuis votre vaisseau, met régulièrement en avant de nouveaux items... Pas toujours utiles d'ailleurs.
Le Marché, accessible directement depuis votre vaisseau, met régulièrement en avant de nouveaux items… Pas toujours utiles d’ailleurs.

Mais il est aussi bon de nourrir l’artiste. Même si j’adhère pleinement à l’idée de jeu gratuit il me semble que, à partir du moment où l’on joue régulièrement et où l’on désire s’accrocher au jeu, il est de bonne guerre de lâcher quelques euros. Je ne parle pas pour la totalité des jeux gratuits bien évidemment, mais je crois fermement que Warframe fait partie de ces jeux gratuits qui méritent un geste de la part de sa communauté. Le jeu est beau, bien conçu, il ne pousse pas particulièrement à l’achat (même si certains prix sont parfois carrément abusés), et surtout il profite d’un très bon support. Les fix ne se font pas trop attendre et les mises à jour sont régulières, avec de nombreux événements qui apportent eux-même du contenu additionnel (armes, missions, décorations…).

Bref, le produit est sérieux, et ce sont les joueurs et eux seuls qui peuvent donner les moyens aux développeurs de continuer sur cette voie.

Warframe est un jeu assez gore... Heureusement, ça se paramètre dans les options. ;)
Warframe est un jeu assez gore… Heureusement, ça se paramètre dans les options. 😉

Le jeu est encore en état de bêta-test, ce qui signifie qu’il est susceptible à tout moment d’être modifié par les développeurs et que n’étant pas un produit « fini », personne n’est à l’abri de bugs ou de plantages intempestifs du jeu. Cela arrive, mais ça reste peu courant. C’est un inconvénient qui ne gâche absolument pas toutes les qualités dont ce jeu fait preuve.

Warframe c’est bon, mangez-en. 😉

Remarques et commentaires bienvenus. 🙂

Ressources :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s