Plamo : HG Kshatriya (4/?)

ban 04

Vers le billet précédent.

L’arrivée de mon aéro a radicalement changé la donne concernant la réalisation de ce kit, lui insufflant un nouveau souffle.

J’avais commencé la mise en peinture de certaines pièces, au pinceau, mais suite à mes premiers essais avec l’aéro, force est de constater que je vais céder à la facilité et laisser les pinceaux dans leur boîte… 😀

La plupart de ces pièces se voient donc plongées dans un bain de Glanzer afin d’être efficacement décapées. Changeant de méthode de peinture, je change aussi la peinture elle-même, oubliant le Gun Metal Tamiya (x-10) au profit du Black Metal de Vallejo (71.073), ce dernier étant dans la gamme Air et donc censé être utilisable directement dans l’aéro (contrairement au Tamiya qu’il m’aurait fallut diluer). Je n’avais toutefois pas prévu qu’après avoir passé un an sans voir le jour, la peinture Vallejo se trouverait être trop dense pour la vaporiser à la sortie du pot… J’en suis donc de la diluer à l’alcool à 90°.

Sans être de franches réussites, mes premiers essais de dilution n’en sont pas pour autant catastrophiques. J’arrive à obtenir le résultat escompté, tout en prenant plaisir à la réalisation.

C’est à ce moment que je fais mon choix définitif concernant la réalisation des différentes pièces.

  • Les pièces d’armure (vertes à l’origine) reçoivent plusieurs couches fines de bombe grise (bombe de graff de marque DB-STREET, référence 165). L’usage de la bombe et le très bon pouvoir couvrant de ce type de peintures conjugués donnent aux pièces une légère texture qui ne me déplait pas. Là-dessus, une fine couche de Klir. Pose des décals, puis deux nouvelles couches fines de Klir et paneling.

  • Les pièces blanches reçoivent simplement une couche de blanc (Tamiya XF-2) à l’aéro pour cacher l’effet plastique, et une couche de Klir avant le paneling.

  • Les pièces oranges (jaunes à l’origine) reçoivent une fine couche de peinture clear orange (Tamiya XF-6) à l’aéro. J’y ajoute 2 couches fines de Klir, puis paneling.

  • Les pièces métalisées reçoivent 2 couches de black metal Vallejo (gamme Air, référence 71.073), puis une couche de Klir, pose des décals, 2 fines couches de Klir, et enfin paneling.

  • Les funels rouges (verts à l’origine) reçoivent d’abord une couche de blanc (Tamiya XF-2), puis 2 couches de rouge (Tamiya XF-7), le tout à l’aéro. 2 fines couches de Klir précèderont le paneling.

  • De rares parties métalliques se voient peintes à l’aéro au metallic grey (Tamiya XF-56) pour contraster légèrement les métaux. Cela concerne uniquement les tiges de vérin des bras télescopiques, l’intérieur des thrusters et quelques parties des jambes.

Pour la pose de mes décals, j’utilise des décals à l’eau trouvés sur Ebay que j’assouplie avec du Micro-Sol. Les panels sont fait avec le Panel Line Accent Color Black de Tamiya, que je nettoie avec un coton-tige légèrement imbibé de diluant énamel Humbrol.

Voilà ce qu’il en est pour ma démarche de mise en couleurs. ^^

Remarques et commentaires bienvenus. 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s